Hans Tutschku

Freibrief für einen Traum


français: Carte blanche pour un rêve

pour flûte, violoncelle, percussion et éléctronique
année: 1995
durée: 12:30 min
studio: IRCAM, Paris
création: 13. 01. 1996 , IRCAM, Paris

d'après le poème "Es wird später" de Karl Lubomirski


Depuis mes premières pièces je cherche à mettre en correspondance le monde des sensations écrit et les moyens musicaux. Je ne souhaite pas faire une illustration du texte mais créer un matériel de base qui s'y rapporte, le langage sonore. Pour cette composition j'utilise le poème énoncé en allemand et en français. Par ailleurs la bande est composée à partir de l'enregistrement de la voix du soprano et des instruments (flûtes, violoncelle, percussion). Pour cela j'ai composé 25 petites séquences pour les instruments et une partie chantée à quatre voix. (chaque voix était enregistrée l'une après l'autre).
Les sons électroniques sont divisés en deux groupes: l'un s'agissant d'un traitement plus global, en adéquation avec la structure de la pièce, dont les sons "sortent" autour du public, l'autre correspondant à un traitement individuel, en relation avec chaque partie instrumentale, dont les sons sont émis par le haut-parleur situé à côte du musicien concerné.
La pièce et basée entièrement sur le numéro 5. Il y a 5 grandes parties, chacune divisée en 5 sous-parties. Harmoniquement la pièce est basée sur 5 accords de 5 notes.


enregistrement avec

Donatienne Michel-Dansac – soprano
Catherine Bowie – flute
Antoine Ladrette – cello
Jean Geoffroy – percussion
Pierre-André Valade – conductor

 

partition

BabelScores

parties

flute part

cello part

percussion part

(la soprano utilise la partition)

 

downloads

application Max/MSP pour Macintosh

Karl Lubomirski –

ES WIRD SPÄTER

Screenshot 2015-03-14 22.44.14

Screenshot 2015-03-14 22.45.19

(Traduction: Jacques Legrand)
haut de la page